Voici le triste résultat d’une étude de la COFRADE

Il nous revient de toujours continuer à faire la promotion de ces droits fondamentaux !